Halogène ou Xénon ? Comment savoir si mon phare est au xénon ou pas ?

Halogène ou Xénon ? Comment savoir si mon phare est au xénon ou pas ?

Il existe plusieurs types d’optiques et de phares pour les voitures. Parfois, il est difficile de vous y retrouver: vous vous posez la question de savoir si vos phares sont au xénon ou halogènes? 

Mais quelle est la différence entre un phare Xénon et un phare halogène ? Quel est le type de phares utilisé sur votre véhicule ? Comment savoir si votre voiture a des phares Xénon ou halogène ? 

Voici les conseils et astuces de Reparcar (anciennement Phare-Occasion) pour vous en assurer visuellement.

Quelle différence entre une phare Xénon et un phare Halogène ?

Les phares au Xénon sont une option extrêmement intéressante sur une voiture. La lumière projetée est largement plus perçante que celle émise par une ampoule halogène classique et la vision de nuit en est donc que bien meilleure.

Pour vous assurer que vos phares soient équipés de cette technologie, répondez aux trois questions suivantes :

  • Est-ce que la lumière dégagée par votre phare principal est légèrement bleutée ?
  • Est-ce qu’il y a une lentille convergente dans l’optique par laquelle passe la lumière ?
  • Est-ce qu’il y a un projecteur de liquide lave glace sous le phare ?

Si vous pouvez répondre oui à ces trois affirmations, il y a 99% de chances que vos phares soient au xénon.

Voici les raisons:

  • La lumière bleutée :

Si la lumière qui se propage de vos phares est légèrement bleutée, il est fort probable que vos phares soient au xénon. En effet, la lumière dégagée par ce type de projecteur est froide (très blanche voire bleutée) alors que l’halogène dégage une lumière plus chaude (légèrement jaune).

  • La lentille convergente :

Ce n’est pas une vérité en soit car de nombreuses marques utilisent les lentilles dans les projecteurs sans pour autant être un projecteur à Xénon (Mégane 2Scénic 2Clio 3 mais aussi 307 chez Peugeot entre autres).

Mais la présence d’une lentille est un indice car l’intensité lumineuse dégagée par une ampoule à xénon est très importante et cette lentille permet de concentrer la lumière et la diffuser sans éblouir les conducteurs arrivant en sens inverse.

Lentille phare xénon
  • Le projecteur de liquide lave phare :

Même si le phare au Xénon est réservé aux versions haut de gamme, ce n’est pas une lubie des ingénieurs d’ajouter ce dispositif, il y a un réel besoin de ce lave phare et ce pour deux raisons.

Le correcteur d’assiette, qui calcule automatiquement la trajectoire de la lumière pour bien éclairer la route mais ne pas aveugler les conducteurs qui arrivent en face, a besoin d’un phare propre pour pouvoir ajuster correctement la projection. Il a donc besoin de pouvoir se nettoyer.

A l’auto-école, on nous apprend à contrôler que les phares avant soient bien dégagés avant de prendre la route. En cas d’oubli, la chaleur dégagée par une ampoule halogène classique va chauffer le phare et faire fondre la neige en quelques minutes et il éclairera de nouveau correctement la route.

Or La température dégagée par une ampoule au Xénon n’est pas suffisante pour faire fondre de la neige qui aurait pu se poser sur vos phares. Le projecteur haute pression de lave phare permet d’évacuer la neige et d’éclairer correctement.

  • Projecteur extérieur 
Projecteur lave phare exterieur
  • Projecteur intégré :

En savoir plus sur les phares Xénon

Vous voulez en savoir encore plus sur la technologie Xénon, lisez ce qui suit :

Pour bien comprendre ce qu’il se passe lorsqu’on allume nos phares à xénon, il faut déjà savoir ce qu’est le Xénon.

Le Xénon est un gaz noble. Il fut découvert et identifié en 1898 par deux chimistes anglais. Son nom vient du grec et signifie étranger car c’est un gaz présent en infime quantité dans l’air. Il est le plus rare et le plus cher des gaz nobles, ce qui contribue au coût de nos optiques. Pour obtenir du Xénon, il faut séparer l’oxygène de l’azote de l’air. C’est grâce à une distillation que cela est possible et c’est l’oxygène liquide qui découle de cette distillation qui contient une petite quantité de Xénon. Par une nouvelle distillation, on isole et récupère le Xénon à l’état liquide.

Maintenant que vous savez ce qu’est le Xénon, pourquoi on le retrouve sur certains véhicules ? Tout simplement parce qu’une ampoule xénon (appelée dans ce cas lampe à décharge) a la propriété d’être trois fois plus éclairante qu’une ampoule halogène classique tout en consommant moins. Une autre propriété intéressante du Xénon est de dégager une lumière blanche, au spectre proche de celle émise par le soleil (sur nos routes la nuit, la lumière dégagée par l’ampoule Xénon est blanche voire légèrement bleutée contrairement aux halogènes qui dégagent une lumière jaune).

Pour pouvoir exercer ses propriétés, le xénon a besoin d’être traversé par un courant de très grande tension à l’allumage. On ne parle pas là du courant électrique de votre maison (220V) mais bien d’une tension sensiblement égale aux lignes à moyenne tension qui acheminent l’électricité de votre quartier (20000V). Ce sont deux électrodes qui permettent de faire circuler ce courant électrique dans le phare et permet au Xénon d’éclairer la route.

Quoi ? 20000V dans mon phare ? Comment c’est possible je n’ai qu’une batterie 12V ? Cela est pourtant bien possible grâce au ballast. Le ballast joue le rôle d’un transformateur qui permet de faire passer la tension de 12V à 20000V au moment de l’allumage du phare puis environ 85V en utilisation.

Une autre caractéristique importante des optiques à xénon est le correcteur d’assiette. En effet, l’intensité de la lumière dégagée par le xénon est si importante qu’elle doit être parfaitement maitrisée pour ne pas éblouir les conducteurs de l’autre voie. Pour cela, un correcteur automatique d’assiette doit être installé sur le véhicule. Pour résumer simplement, le correcteur d’assiette effectue tout seul le réglage de la molette de hauteur de phares. Ainsi, peu importe le chargement de la voiture, le phare n’éblouira jamais le conducteur en face (à moins que vous ayez oublié d’enlever les pleins phares).

Lorsqu’un phare à Xénon est défaillant, cela peut venir soit de la lampe à décharge soit du ballast. Dans les deux cas, il est extrêmement onéreux de le changer et les phares d’occasion peuvent être une alternative bon marché.

Vu la tension qui circule dans les phares et le danger d’électrisation, nous ne pouvons que vous inciter à vous rapprocher de professionnels qualifiés pour ce type de projecteurs, qui de toute façon nécessite, à chaque changement, un réglage du correcteur d’assiettes fait à l’aide des « valises » des garagistes.

Voilà vous savez désormais tout sur les phares à xénon. Si vous avez des remarques, n’hésitez pas à nous contacter grâce à la rubrique « nous contacter » en bas de page du site.

Halogène ou Xénon ? Comment savoir si mon phare est au xénon ou pas ?
4.4 (88.67%) 30 votes